Cadillac Ranch

Le temps d’un séjour à Amarillo, ville du nord du Texas, ne passez pas à côté du Cadillac Ranch, une exposition en plein air de voitures de luxe. Le point sur l’attraction.

Si vous avez fait le tour de Texas, vous êtes sûrement déjà tombé sur les icônes d’art urbain en bord de route. Les essais photographiques en sont pleins, les sites et les réseaux sociaux les propagent, même les films s’en font parfois l’écho. Le Cadillac Ranch est une manifestation d’art urbain unique en son genre. En parcourant la route 66, à l’ouest d’Amarillo, vous serez surpris par le cortège de caddies à moitié enfouies et plantées dans le sol. Cette exposition de street art retrace les évolutions de l’aile arrière de la voiture de luxe américaine au fil des ans. Bien que le Cadillac Ranch ne soit pas une attraction touristique majeure de la ville d’Amarillo, les routards apprécieront de s’y arrêter. Le monument évoque les folies et les fantasmes de l’Amérique, l’enthousiasme pour les grandes marques, le triomphe du matérialisme et du progrès industriel.

Histoire de Cadillac Ranch

Le Cadillac Ranch a été fondé par une bande de jeunes hippies de San Francisco. Le nom du groupe s’appelait The Ant Farm. Le projet a reçu l’appui financier d’Amarillo Stanley Marsh III, un homme d’affaires richissime qui prenait plaisir à parrainer des projets d’art urbain. Le mécène voulait un projet original, hors de l’ordinaire, à la vue duquel tous les promeneurs tomberont des nues. L’œuvre d’art fut achevée en 1974. Chip Lord, Hudson Marquez et Doug Michels – les trois artistes qui composaient le groupe – ont mis à l’honneur la marque Cadillac en exposant au public les améliorations esthétiques du coupé du véhicule entre 1949 et 1963. La créativité est au rendez-vous. Les artistes ont fait passer l’art des graffiti au niveau supérieur en intégrant des objets tridimensionnels.

Visiter le Cadillac Ranch

Le Cadillac Ranch est une bonne introduction à l’histoire de l’industrie automobile américaine. Créé en 1902, Cadillac est la deuxième marque de voiture locale, la première étant GM Buick.

Passer près du Cadillac Ranch est devenu une coutume, un véritable rituel que tout voyageur sillonnant la route 66 se doit d’observer. Il suffit de franchir une grille pour vous introduire dans le domaine de Stanley Marsh III. Les dix modèles de Cadillac sont là, alignés et barbouillés de graffitis. C’est que les routards s’arrêtaient pour les voir et imprimaient des tags à volonté sur les carrosseries pour marquer leur passage.

Les Cadillac ont le nez enfoncé dans le sol tandis que les ailes arrière sont projetées vers le haut. À force d’être peinturlurées, taguées et exposées à des éclaboussures répétées, elles sont sérieusement abîmées et à peine identifiables comme dus matériel roulant. Beaucoup de jeunes routards, notamment les Européens, s’amusent même à détacher des parties du véhicule en guise de souvenir.

Toujours est-il que le Cadillac Ranch connaît une forte affluence. C’est l’un des sites du Texas où résonne le plus grand nombre de langues étrangères. Il donne une mesure de l’importance sociale et culturelle de l’automobile chez les Américains. En approchant de quelques mètres, vous pouvez sentir l’odeur tenace des bombes d’aérosols. Sensibiliser les touristes à récupérer les restes de peintures est un must pour s’aligner aux principes du tourisme responsable.

Infos pratiques

Comment s’y rendre ?

Le Cadillac Ranch est localisé à l’ouest des frontières de la cité d’Amarillo. Prenez la route latérale adjacente à l’Interstate I-40, anciennement appelée Mother Road ou 66 Road. L’installation d’art public se trouve sur la droite. Garez-vous le long de la voie et pénétrez dans le champ de pâturage à travers une porte non verrouillée. Les animaux de compagnie sont acceptés.

Sites touristiques à proximité

La visite du Cadillac Ranch vous a plu ? Non loin de là, d’autres sites et curiosités touristiques réclament votre attention :

- Le 2nd Amendment Cowboy, une statue grandiose de Muffler Man ;

- Le Texas Air and Space Museum ;

- Le monument Helium Centennial Time Columns, érigé lors de la célébration du centenaire de la découverte de l’hélium ;

- Le parc zoologique d’Amarillo.

0 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03