Cocoa Beach

Haut lieu du surf et des courses de voile, Cocoa Beach, digne rivale d’Orlando, de Vero Beach et de Panama City, est une perle incontournable de la Floride. Revue sur les points d’intérêt de la destination.

Confortablement installés dans les bars et restaurants de Cocoa Beach Pier, des milliers d’estivants sirotent une bière glacée tout en contemplant la mer. Est-ce pour son climat chaud que Cocoa Beach est investi par tant de touristes, ou pour la qualité de ses plages, ou pour ses vagues agitées où s’affrontent les professionnels du surf ? Attachée étroitement au nom de Kelly Slater, la station balnéaire occupe une place de choix dans le marché du tourisme nautique. Mais que vous soyez un fanatique du surf ou non, une tonne de bonnes raisons incite au déplacement. Blottie entre l’océan Atlantique, la rivière Banana et le lagon Indian River, Cocoa Beach propose plusieurs disciplines nautiques : la pêche à la ligne, le kayak, le bodyboard, la planche à voile, sans oublier la croisière sur la lagune pour surveiller les oiseaux de mer, les dauphins, les tortues et bien d’autres créatures lacustres et marines. Embarquez sans tarder pour Cocoa Beach et passez des vacances inoubliables en Floride, sur les plages ensoleillées de l’Atlantique.

Notes historiques

Avant sa fondation officielle en date de 1925, Cocoa Beach n’était qu’un humble hameau de pêcheurs sur la côte est des États-Unis, enclavé dans un dédale de marais salants. Beaucoup de bruits courent sur les origines possibles du nom de la localité. Il est certain, cependant, que le toponyme a été définitivement fixé dès 1884 ; jadis, elle portait le nom d’Oceanus.

L’avènement du chemin de fer vers les années 1890 marque les prémices de l’ouverture économique. Par la suite, la route nationale A1A a été mise en service en 1935, reliant Cocoa Beach aux autres stations de villégiature de la Floride. Le maire Gus Edwards a signé un contrat avec le comté, engageant Cocoa Beach à approvisionner les villes voisines en eau potable dans la mesure de ses capacités.

Cela dit, le moteur de la croissance économique locale est surtout l’industrie spatiale. Une foule de visiteurs du monde entier ont afflué sur le Space Coast, le long de la Côte atlantique, pour observer les fusées. En fait, la NASA a choisi le Cap Canaveral comme une base aérienne des essais et des recherches sur les vols intergalactiques. Entre 1950 et 1960, la ville a multiplié le nombre de ses habitants par dix.

Aujourd’hui : une station balnéaire mondialement renommée

Le petit village de pêcheurs sur lequel ont atterri les esclaves affranchis au lendemain de la guerre de Sécession n’a rien de commun avec le centre balnéaire dynamique qu’est devenu Cocoa Beach. Chaque hiver, des millions de visiteurs viennent apprécier le soleil, le sable et les plages de l’Atlantique avec ses 11 300 habitants. Les Canadiens et Brésiliens arrivent en tête de liste, suivis par les Européens occidentaux (Français, Anglais, Danois, Suisses et Belges).

Fidèle à la tradition du surf, Cocoa Beach ne manquera pas de chouchouter les Gary Popper ou les Kelly Slater en herbe. Mais avec ses multiples attractions touristiques, la ville réserve quelque chose aux non-sportifs. Le centre spatial, les terrains de pique-nique, de golf et de beach volley, les sanctuaires animaliers, les cafés, les restaurants de poissons et de fruits de mer, les voiliers de plaisance sur le lagon Indian River sont autant de possibilités de loisirs. Que vous soyez un jeune couple, une famille nombreuse ou une bande de célibataires endurcis, Cocoa Beach est une destination balnéaire recommandée pour passer d’excellentes vacances en Floride.

À voir et à faire sur place

Si le tourisme à Cocoa Beach est traditionnellement associé aux plaisirs de la mer, les voyagistes locaux ne cessent d’innover et d’étoffer leur offre. Vous pourrez opter pour un circuit sur mesure axé sur le nautisme ou l’écotourisme ou planifier un voyage de découverte intégrant des activités familiales. Rassurez-vous ! La ville a suffisamment à voir et à visiter pour vous épargner l’ennui.

Lézarder sur les plages de Cocoa Beach

Laissez-vous séduire par un bain de soleil depuis Cocoa Beach Pier, la grande jetée de la ville. L’endroit est investi de bars, de buvettes et de restaurants avec vue panoramique sur la mer. Dégustez un cocktail rafraîchissant tout en vous allongeant sur une chaise longue, la brise câline soufflant sur votre visage. Pour des vacances actives, offrez-vous une balade sur Shepard Park Beach ou une partie de beach volley sur Fisher Park Beach.

Apprendre à surfer comme un pro

Avec ses spots de classe mondiale, Cocoa Beach est l’endroit le plus indiqué pour apprendre à chevaucher les vagues. Les clubs de surf abondent dans la ville ; les moniteurs sont expérimentés et connaissent parfaitement la force et la hauteur des vagues. Sebastian Inlet State Park est l’un des spots les plus fréquentés, attirant aussi bien les surfeurs que les plongeurs et les pêcheurs amateurs.

Survoler les plages paradisiaques de la côte

Le tour en hélicoptère de Cocoa Beach est une excellente idée pour une vue aérienne sur le littoral. Les enfants n’en reviendront pas de planer au-dessus des villages de vacances, du Kennedy Space Center et du Cap Canaveral. À chaque tournée, l’hélicoptère emmène un groupe de 4 personnes.

Nourrir les alligators au Golf N Gator

Imaginez un endroit où la famille peut jouer au golf tout en admirant des animaux sauvages nageant au milieu des étangs ? Telle est l’ambition de Golf N Gator, un domaine privé qui propose deux parcours de mini-golf à 18 trous. Tout en lançant la balle, le regard est admiratif devant les paysages montagneux ponctués de rivières et de chutes d’eau. Au-dessous d’un pont, on observe des tortues et des crocodiles.

Profiter d’une expérience faunique au parc Jungle Adventures

En plus de son but récréatif, ce zoo privé mène des actions de sensibilisation en faveur du bien-être des animaux. Il compte une douzaine d’espèces originaires de la Floride, dont les lynx, les alligators américains et les oiseaux tropicaux… Regarder les gardes nourrir à la main les alligators affamés est un spectacle dont les touristes ne se lassent pas.

Découvrir les trésors du Merritt Island National Wildlife Refuge

Sillonné de lacs, de lagons et d’eaux douces marécageuses, la réserve forestière de l’île Merritt est un rendez-vous des amoureux d’ornithologie. Il est situé juste au nord du Centre Spatial Kennedy, à environ 8 km de Titusville. La chasse photo des flamants roses, des ibis et des aigrettes est l’activité numéro un des touristes. Les lynx, les lamantins et les tortues vertes y sont également observés.

Visiter le magasin de surf le plus célèbre du monde entier

Pour rapporter des souvenirs, le Ron Jon Surf est the place to be. La plus grande boutique de surf, de vêtements et d’articles de sports nautiques de toute la planète est à deux pas de la plage. Repartez avec un tee-shirt ou un sac à dos signé Ron Jon Surf, un souvenir idéal qui vous rappellera longtemps votre voyage à Cocoa Beach.

Remonter la préhistoire au Dinosaure Store and Museum

Cela vous dit de faire une balade dans le temps ? Dirigez-vous au Magasin et Musée des dinosaures. Mise à part l’exposition sur ces reptiles légendaires, il fournit une riche documentation sur l’Égypte antique.

Faire un tour en bateau sur l'Indian River

La promenade sur l’Indian River est une étape obligée sans laquelle vos vacances à Cocoa Beach seront incomplètes. Le lagon, entouré de superbes îlots, est un site majeur de nourriture, de reproduction et de nidification des oiseaux.

Déjeuner dans les restaurants de luxe au côté des figures du surf

Pour les amateurs, c’est une véritable émotion de se retrouver dans le même restaurant qu’une icône du surf, de commander le même plat qu’elle ou même de s’asseoir à sa propre table. L’espoir d’obtenir un autographe est un stimulant pour céder aux plaisirs gourmands.

Infos pratiques

Meilleure période pour y aller

Compte tenu des pluies constantes et des tornades, mieux vaut éviter Cocoa Beach durant l’été et fixer vos dates de vacances en hiver. Les mois les plus recommandés vont de novembre à mars.

Comment s’y rendre ?

Pour arriver à Cocoa Beach, le moyen le plus rapide, le plus commode et le plus pratique reste l’avion. Il existe des vols intérieurs à bas prix depuis les aéroports de Melbourne et d’Orlando. L’aéroport de Melbourne est le plus proche de la localité. C’est à une distance d’environ 35,4 km du centre-ville de Cocoa Beach. En louant une voiture privée, vous en serez quitte pour 30 minutes de trajet.

8 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03