Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis - Vacances America
Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis

Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis

03 janv. 2024

Les villes urbaines américaines sont connues pour leur architecture démesurée et jalonnée de grands buildings – la ville de New York compte, à elle seule, plus d’une centaine d’immeubles dépassant les 300 mètres de haut ! S’il s’agit souvent de tours résidentielles, nombre d’entre elles abritent des observatoires et de superbes vues panoramiques. Suivez-nous, on vous fait découvrir les plus hauts gratte-ciels des États-Unis…

Central Park Tower, 472 m le 2e plus haut gratte-ciel des États-Unis
  Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

Du haut de ses 472 mètres et ses 131 étages, la Central Park Tower est la deuxième plus haute tour de New York, après the One World Trade Center. Inauguré en 2020, dans le quartier de Midtown, ce gratte-ciel résidentiel abrite des appartements de luxe (des penthouses), avec vue imprenable sur le célèbre parc éponyme.

Vous recherchez un bien dans les environs ? Sachez que l’immeuble compte l’appartement le plus cher de New York : étendu sur les 3 derniers étages de la tour et sur 1 600 m2, celui-ci est estimé à 250 millions de dollars. Si vous n’avez pas les moyens, il est possible d’admirer son architecture moderne depuis Central Park…

Empire State Building, 443 m
  Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

Troisième plus haut gratte-ciel de New York, l’Empire State Building culmine à 443 mètres. À 30 minutes à pied de Central Park (à l'ouest de la Cinquième Avenue), vous pourrez admirer la superbe architecture art déco de cet édifice, construit entre 1930 à 1931.

L’Empire State Building abrite l’observatoire le plus visité de la Grosse Pomme. Pour y accéder ? Rendez-vous sur son site officiel afin de réserver les billets, puis, direction le 86e étage ! Une fois en haut, vous jouirez d’une vue à 360° sur New York et sur certains lieux emblématiques (dont le pont de Brooklyn et la Statue de la Liberté).

Il est aussi possible de faire une visite couplée des 86e et 102e étages (qui compte un second observatoire). Côté tarif ? Prévoyez environ 40 €/adulte ou 72 € pour accéder aux deux niveaux. Pour atteindre les observatoires : vous emprunterez un ascenseur. Afin de rendre l’expérience inoubliable, des petits spectacles sonores sont diffusés durant l’ascension !

Willis Tower (Sears Tower), 442 m
  Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

La Willis Tower (ex Sears Tower) est la tour la plus élevée de Chicago. Dotée de 110 étages, elle se dresse sur 442 mètres de haut. Érigé en 1973, ce gratte-ciel abrite essentiellement des bureaux, mais aussi un centre commercial de six étages, construit en 2015 par les nouveaux propriétaires de l’édifice – le fonds d'investissement Blackstone Group. En 2021, la tour a également fait l’objet de nouvelles rénovations et accueille, depuis lors, des cafés et des salons de thé sur son toit-terrasse.

Pour visiter son observatoire ? Rendez-vous au 103e étage… Vous pourrez y distinguer quatre États américains et y vivre une expérience vraiment unique, grâce à son sublime balcon de verre, nommé The Ledge – ou l’impression de marcher dans le vide !

Les billets sont réservables sur le site officiel de l’édifice. Comptez environ 35 €/adulte. Un conseil ? Soyez ponctuel ! La tour accueille chaque année 1,5 million de visiteurs : de fait, les réservations ne sont valables que 30 minutes.

Steinway Tower (la tour 111 West 57th Street), 435 m
  Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

L’architecture de la Steinway Tower (ou tour 111 West 57th Street) est le résultat d’une expertise interdisciplinaire. Sa singularité ? Il s’agit du building le plus fin au monde… Composée de 84 étages et 46 appartements, cette tour est dotée d’un amortisseur harmonique – un système qui lui permet de ne pas se balancer au gré du vent !

One Vanderbilt, 427 m

Achevée en 2021, la tour One Vanderbilt est située sur la 42e rue de New York, à deux pas de la gare de Grand Central Terminal. Conçu par le célèbre cabinet d’architectes Kohn Pedersen Fox Associates, le gratte-ciel se dresse sur 58 étages et abrite l’observatoire Summit One Vanderbilt.

Plus qu’une simple vue panoramique, le Summit est une expérience atypique, qui propose diverses attractions… Dans la salle nommée « Transcendance 1 » vous découvrirez une pièce entièrement réalisée avec des miroirs, par l’artiste Kenzo Digital – un espace ludique où réaliser de superbes photos souvenirs.

Dans la salle « Affinity » ? Vous pourrez admirer le ciel et les monuments de la ville se refléter sur des ballons argentés gonflés d’hélium ! Un conseil ? Réservez vos billets sur le site officiel, afin d’être sûr de bénéficier d’un créneau disponible. Le prix du billet varie entre 40 € et 60 € selon les options (avec ou sans prendre l’ascenseur, avec ou sans cocktail, etc.)

Trump International Hotel and Tower, 423 m
    Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

À Chicago, vous trouverez le building Trump International Hotel and Tower. Du haut de ses 423 mètres, la tour est visible depuis de nombreux points de vue à travers la ville... Il s’agit d’un gratte-ciel résidentiel, qui abrite également un hôtel 5 étoiles de 339 chambres – dont les plus petites font 600 m2 (prévoyez, si le cœur vous en dit, 400 €/nuit/personne). Pour l’admirer de l’extérieur ? Rendez-vous près de la rivière Chicago, au 401 North Wabash Avenue.

30 Hudson Yards, 387 m

Le long de l’Hudson River à New York, vous trouverez Hudson Yards, une tour de 387 mètres, reconnaissable à son architecture atypique issue du postmodernisme. Aussi nommé North Tower, ce gratte-ciel est prisé pour sa sublime terrasse suspendue, qui donne l’impression de flotter dans le ciel. Cet observatoire à 360° (le Edge) est ouvert aux visiteurs. Comptez environ 30 € pour une visite (billets réservables sur le site officiel).

Wilshire Grand Center, 335 m
  Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

Si vous faites escale à Los Angeles, ne partez pas sans avoir vu le Wilshire Grand Center ! Ce gratte-ciel de 73 étages, situé au cœur de la ville, a été construit en 2012. L’édifice arbore une architecture métamoderniste – un mouvement qui allie esthétique, culture et philosophie. La tour abrite un hôtel de luxe, ainsi que plusieurs restaurants de renommée. Le 37e étage fait office d’observatoire (ouvert aux clients de l’hôtel).

La tour 53W53, 320 m

Du haut de ses 320 mètres, ce skyrise surplombe le quartier de Midtown, à New York. Il a été conçu par l’architecte Jean Nouvel (à qui l’on doit aussi le musée Branly à Paris). La tour tire son nom de son emplacement (53 West 53rd) et est située dans l’ensemble urbain du MoMA, le célèbre musée d’art moderne. Réalisée en verre, cette tour est connue pour son allure longiligne et est souvent citée comme une « œuvre d’art » architecturale.

Columbia Center, 284 m
  Les gratte-ciels les plus hauts des États-Unis  

Érigé au début des années 1980, le Columbia Center de Seattle s’élève à 284 mètres de haut… Moins impressionnant que les tours sus-citées ? Pourtant, il s’agit de la plus haute tour de Washington !

Il y a une raison à cela : la Height of Buildings Act ; une loi fédérale qui régule la hauteur des édifices construits dans l’État de Washington – ceci afin de ne pas « faire d’ombre » au célèbre dôme du Capitole.

Le Columbia Center abrite un observatoire ouvert au public. Lové au 73e étage, le Sky View Observatory offre un panorama sur la ville et un point de vue imprenable sur la Space Needle – la tour d'observation à l’allure futuriste, construite en 1962, lors de l’exposition universelle.

 

Les plus hauts buildings américains : le récap

 

Gratte-ciels

Hauteur (m)

Ville

Central Park Tower

472

New York

Empire State Building

443

New York

Willis Tower (Sears Tower)

442

Chicago

West 57th Street

435

New York

One Vanderbilt

427

New York

Trump International Hotel and Tower

423

Chicago

30 Hudson Yards

387

New York

Wilshire Grand Center

335

Los Angeles

La tour 53W53

320

New York

Columbia Center

284

Seattle

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03