Le climat des États-Unis

Le climat des États-Unis

Les États-Unis forment dans l’ensemble une mosaïque de climats, mais il est possible de visiter le pays toute l’année. Étant donné son immensité, les conditions météorologiques se présentent sous différents domaines selon la région. Pour des vacances réussies en territoire américain, il s’avère important d’en savoir davantage concernant la situation climatique de la région où l’on prévoit de séjourner.

Généralités sur les climats des États-Unis

On observe une météo très variable aux États-Unis, qui s’étend sur plusieurs latitudes. Si la saison pluvieuse débute au mois d’octobre pour se terminer en avril, la saison sèche s’installera de mai à septembre. D’une manière globale, voici comment se décrivent les variations climatiques :

Climat au nord-ouest

Cette région affiche un climat continental humide. Les étés, très chauds, exposent des températures pouvant atteindre les 30 °C ou 40 °C. La saison estivale offre aux voyageurs l’avantage de profiter des nombreuses activités de plein air. Dans les états de New York et de Boston, le climat est marqué par des hivers rigoureux, la plupart du temps accompagnés d’un vent polaire. Toutefois, le printemps et l’automne demeurent les meilleures saisons pour partir dans le nord-est du pays ;

Climat du sud-est

Cette région connaît un climat subtropical durant lequel les étés sont humides avec de fortes chaleurs. Les températures s’adoucissent en période d’hiver, occasion à laquelle il est toujours possible de se baigner tout au long de l’année, comme dans l’état de la Floride ;

Climat du nord-ouest

On y trouve un climat continental, avec des étés particulièrement chauds et orageux. Les hivers sont glacials, notamment dans la partie des Rocheuses. Sur la moitié de l’ouest, on remarque un climat semi-aride. L’autre partie conserve des températures plus douces à l’arrivée du printemps. Du côté des montagnes, le climat alpin apporte la fraîcheur qui s’accompagne parfois d’une brise glaciale ;

Climat à la côte ouest

L’étendue se trouve encerclée par les climats méditerranéens et marins ;

Climat au sud-ouest

Avec un climat désertique, la division présente des écarts de températures très minimes. Au sud de la Californie par exemple, le soleil est quasiment présent durant toute l’année, en été comme en hiver, avec des températures agréables.

Retracer les contrastes climatiques aux USA

Avant de décider un voyage à destination d’un pays comme les États-Unis, il s’avère nécessaire d’avoir un aperçu sur les contrastes climatiques selon les régions. Dans l’ensemble, chaque période traversée se caractérise par la circulation des masses d’air qui traversent ses 48 états. On y constate :

- l’air polaire continental débarquant par le bassin du Mississippi ;

- l’air polaire maritime ;

- l’air tropical maritime provenant du golfe du Mexique, causant de fortes pluies ;

- l’air tropical sec issu du Mexique, impactant sur les températures dans les plateaux et les bassins du sud-ouest.

Certains facteurs mettent en cause les différences de température dans chaque état, y compris l’altitude. On constate surtout que les zones affichant des températures très élevées se découvrent près du Golfe du Mexique et des déserts du sud-ouest. Les parties montagneuses s’exposent plutôt aux vents d’ouest, excepté dans les bassins. Par ailleurs, on observe des vagues de froid sur les versants se trouvant face aux vents du nord.

Les risques naturels

D’après les calculs effectués par l’UNU-EHS (Institut pour l’environnement et la sécurité humaine des Nations-Unies), les États-Unis se retrouvent exposées aux catastrophes naturelles que l’on estime à près de 3,76 %. La période cyclonique se déroule entre les mois de juin à novembre. Des cas fréquents de tempêtes, de tornades et d’ouragans peuvent s’abattre sur plusieurs régions, y compris les Caraïbes. Ils touchent plus particulièrement les états en latitude basse comme le Golfe du Mexique ou la Floride… Ces phénomènes causent le plus souvent des pertes humaines, mais aussi des dégâts matériels considérables. Les risques d’ouragan étant plus élevées dans la ville de Miami, c’est également dans l’état de la Floride que l’on observe la plus forte activité d’éclairs.

Avant d’entreprendre un voyage aux États-Unis, il convient toujours de se renseigner auprès des autorités locales sur les conditions climatiques de la destination choisie. Les voyageurs qui envisagent de se rendre dans les stations balnéaires côtoyant le Golfe du Mexique, la Floride, le Texas et la Louisiane doivent consulter préalablement les prévisions météorologiques transmises par les médias. Ce genre d’information émane directement du National Weather Service et du National Oceanic and Atmospheric Administration.

NOS CIRCUITS
Lie a ce conseil de voyage
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Parfum the Mongolie
14 jours - 2,350$
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03