La Californie

La grande beauté de la Californie va au-delà des mots. Sports d’altitude, visite de musées éducatifs ou détente à Disneyland, il y en a pour tous les goûts.

Lac Tahoe, pics de granit de la Nevada, jungle de séquoias géants, désert chaud de la Vallée de la Mort… La Californie incarne depuis toujours la beauté sensuelle et sauvage du Far West. Cela dit, il est faux de penser que le périple en Californie se résume à une histoire de randonnée et de trekking. La diversité des parcs d’attraction, Disneyland et aquarium de Monterey en tête, des musées à thèmes, des monuments et places historiques, fera le bonheur des vacanciers en famille. Vous visiterez la ville de San Francisco, avec un point de vue unique sur le Golden Gate Bridge. Vous ferez une reconnaissance de Los Angeles et plongerez dans l’industrie cinématographique hollywoodienne. À Big Pur, vous parcourrez les plages de sable blanc du Pacifique. Sans plus tarder, envolez-vous pour la Californie et passez des vacances tout simplement extraordinaires dans l’État le plus pittoresque et le plus visité des États-Unis.

Histoire de la Californie :

d’une patrie lointaine de Peaux-Rouges à une région prospère à vocation mondiale

La Californie était jadis le berceau de la civilisation amérindienne. Avant l’invasion blanche, les tribus Quechans, Maidu, Mojaves et Tongvas occupaient la région. Voici un bref exposé chronologique :

  • xvie s. – 1821 : L’équipe de Francisco de Ulloa accosta le golfe de la Californie et les rives du Mexique en 1539. Campagne d’évangélisation menée par les franciscains espagnols. Après une longue période où Anglais, Français et Russes établirent leurs comptoirs sur les côtes, le Mexique fit de la Californie sa colonie en 1821.
  • 1845 : L’armée des États-Unis envahit le Texas, déclenchant la colère du Mexique. Les deux pays entrent en guerre. La Californie sera affranchie dès 1846, bien avant la conclusion du traité de Guadeloupe.
  • 1848 : Le fermier suisse John Sutter découvrit des monceaux d’or dans sa concession. En apprenant la nouvelle, des milliers de Blancs en provenance de l’Europe et du Nouveau Monde sont venus faire carrière dans la région.
  • 9 septembre 1850 : La Californie intégra officiellement l’Union. Entre-temps, la fièvre de l’or se solda par une croissance urbaine sans précédent et un déclin des tribus indigènes par suite des maladies, des défaites militaires et de la dure corvée dans les fermes.
  • Le début du xxe siècle vit l’économie californienne se réveiller et prendre son envol. Des célèbres boîtes de cinéma se sont implantées à Hollywood.

Aujourd’hui :

La Californie domine le marché du tourisme américain

Avec une fréquentation touristique de l’ordre de 19,4 millions par an, l’État de la Californie est le plus visité de toute la Fédération. Sacramento est la capitale administrative. Cela dit, les grands tourbillons touristiques sont concentrés sur la côte : Los Angeles, la ville des casinos, des palaces et des parcs à thèmes de Disneyland ; Hollywood, la capitale incontestée du cinéma ; San Francisco, ville d’art, d’architecture et de musée ; et San Diego, qui abrite le célèbre parc marin Sea World. Joliment déchiqueté, le littoral comblera les amoureux de farniente avec ses criques, ses golfes et ses plages paradisiaques. Des récifs coralliens du Pacifique jusqu’aux contreforts de la Sierra Nevada, en passant par la Grande Dépression, le relief est rebelle et accidenté, et c’est tant mieux, puisque les possibilités sont immenses de faire de l’escalade, de la randonnée, du camping et toute sorte d’aventure en plein air.

À voir et à visiter en Californie

Bienvenue en Californie ! En arrivant dans cette région incroyable, le souci des étrangers n’est pas celui de ne pas trouver grand-chose d’intéressant, mais bien au contraire, la difficulté de choisir entre plusieurs villes, plusieurs attractions et divers points d’intérêt remarquables les uns autant que les autres. Si tel est votre cas, notre sélection vous facilitera la tâche en vous dévoilant les sites touristiques populaires.

Patrimoine naturel

- Les séquoias majestueux : Se perdre dans les bois de séquoias géants qui se dressent à plus de 900 mètres du sol, cela donne l’impression de remonter le temps, comme si on joue une scène du Seigneur des Anneaux. Les promeneurs seront étonnés d’apprendre que ce n’est pas une simple figure de style. Ces séquoias sont vieux de 2 à 3 milliers d’années. La satisfaction de voir ces plus grands arbres de la planète, précieux joyaux de la Californie, justifie le déplacement dans les parcs nationaux de Sequoia et de Kings Canyon. Autre avantage, vous pourrez immortaliser en photo le mont Whitney, qui est, après l’Alaska, le deuxième sommet de l’Amérique par l’altitude.

- Le parc national de Yosemite : Un but de randonnée populaire au nord-ouest de l’État. Remparts de granit, rivières, lacs de montagnes et cascades tumultueuses composent un tableau on ne peut plus grandiose. Les chutes Yosemite, Half Dome et El Capitan sont les sites les plus courus, mais la promenade le long des cours d’eau n’est pas moins agréable, sachant qu’elle mène droit aux cols montagneux des Alpes. Attendez-vous à des vues panoramiques.

- Le parc national de Joshua Tree : Poussant entre les plateaux rocheux, les arbres de Josué donnent de l’allure aux paysages arides et désolés du parc. Ces arbres endémiques supportent les températures intenses qui règnent dans le désert de Mojave. Escalader des rochers de granit, visiter le jardin de cactus Cholla, se rafraîchir près des oasis, à l’ombre des palmiers géants, jouir d’une vue à 360 degrés sur Keys View… Tels sont quelques-uns des plaisirs offerts le temps d’une journée d’excursion au parc national de Joshua Tree.

- La Vallée de la Mort : le sable est brûlant, les dunes de sable alternent avec des lacs de sel et des plaines asséchées et ingrates, le Titus Canyon s’ajoute au panorama. Pour beaucoup d’aventuriers, c’est un rêve d’enfance de faire une excursion dans la Vallée de la Mort qui abrite les milieux les plus inhospitaliers des États-Unis. Les ruines d’habitation, les formations de grès rose et rouge et le bassin de Badwater sont les principales curiosités du parc.

Patrimoine architectural et urbain

- Le Golden Gate Bridge : Si vous ne devez visiter qu’un seul monument à San Francisco, dirigez-vous vers le pont du Golden Gate. Il enjambe un chenal par lequel la baie de San Francisco se jette dans l’océan Pacifique. Piétons, cyclistes aussi bien qu’usagers de voitures sont les bienvenus. Le spectacle est divinement beau, lorsque le rouge étincelant de la travée se découpe contre la mer ou ressort de la brume matinale. Le symbole architectural de San Francisco et de toute la Californie !

- La prison fédérale d’Alcatraz : Tristement célèbre pour les antécédents judiciaires de ses habitants, dont Al Capone, l’île d’Alcatraz promet une escapade passionnante. Un guide audio permet d’écouter les confidences des prisonniers, le déroulement de leur vie quotidienne, les plans d’évasion soigneusement étudiés et maintes fois déjoués… La vue sur le Golden Bridge et la baie de San Francisco vaut franchement le coup.

- Le Château du Cœur (Heart Castle) : Difficile de manquer ce curieux château perché sur une colline de 400 mètres d’altitude. Il se trouve sur la route entre Los Angeles et San Francisco. Siège d’une riche baronnie, le castel plaît par son architecture composite, mais la vue saisissante sur la mer et le massif de Sainte-Lucie est son atout principal.

Musées et parcs d’attraction

  • Le parc de Disneyland : Localisé à Anaheim, au sud-est de Los Angeles, Disneyland est une destination familiale de premier ordre, et ce, depuis son ouverture en 1955. Pour éviter la file d’attente interminable, achetez un laissez-passer qui vous donnera de visiter d’autres sites d’attraction. Entre le Royaume enchanté, les Pirates des Caraïbes, les Aventures d’Indiana Johns et les manèges à sensations fortes, les marmots trouveront leur bonheur. Partir à Disneyland, c’est pousser les portes du monde de la magie, de la fantaisie et de la rêverie éternelle.
  • Les studios de cinéma d’Hollywood : Très prisé des touristes, le parc cinématographique d’Hollywood est une destination idéale si vous voyagez en compagnie d’ados, ces jeunes de 6 à 16 ans qui ne jurent que par les films. Au programme figurent des manèges, des montagnes russes et des visites guidées de studios. Ils vont adorer !
  • L’aquarium de Monterey : Si la science des poissons ou des créatures marines vous intéresse, de même que l’étude des oiseaux de rivage de l’Amérique, ne vous faites pas prier pour visiter le site. L’aquarium de la baie de Monterey est l’un des plus importants au monde.

Informations pratiques

Quand partir en Californie ?

La Californie connaît trois zones climatiques bien distinctes : les zones côtières et centrales ont un climat méditerranéen, le sud-est de l’État est exposé à des chaleurs extrêmes (jusqu’à 57o C), tandis que le Nord montagneux se rapproche des régions polaires. Profitez de la douceur du printemps (mars à mai) et de l’automne (octobre à novembre) pour visiter la Californie.

Comment s’y rendre ?

Le trafic aérien est partagé par l’aéroport de Los Angeles et l’aéroport de San Francisco. Dénicher un vol à destination de Los Angeles est plus facile, plusieurs vols hebdomadaires sont disponibles depuis la France. Comptez environ 12 heures d’avion pour un vol direct, contre 15 à 16 heures pour un vol avec escale. Les compagnies aériennes les plus actives sur cette ligne sont AirFrance, LuftHansa, British Airways et KLM.

À propos des moyens de transport, les Californiens ont une solide culture automobile. La location des voitures privées est la règle, même si le métro et le tramway bénéficient d’un réseau qualifié.

Vous aimerez…

- Immortaliser en photo le Golden Gate Bridge ;

- Monter dans les Cable Cars de San Francisco ;

- Vous promener sur Hollywood Boulevard ;

- Consacrer une journée d’excursion à Disneyland Park ;

- Profiter d’une sortie en famille dans les parcs nationaux ;

- Vous adonner à des sports en plein air.

5 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03