Parc national de la vallée de la Mort

Enserré dans les contreforts montagneux de la Sierra Nevada, au sud-est de la Californie, la Death Valley - Vallée de la Mort en français - attire les fous de désert et d’aventure extrême. Tout ce qu’il faut savoir.

Death Valley, un voyage exaltant au cœur du désert californien

Un soleil de plomb éclaire l’horizon. Les dunes s’étalent à perte de vue, parsemés par moments d’arbres endémiques fleurissant au milieu du désert. Des cactus aux formes étranges défient l’aridité. Voilà un portrait fidèle de la vallée de la mort, un immense parc désertique au sud-est de la Californie, à deux heures de route de Las Vegas en empruntant l’I-15. Son nom ne lui rend guère justice. Son paysage est austère, certes, mais ce désert aux airs de bout du monde n’en est pas moins charmant et envoûtant.

Descendre dans le Golden Canyon, une dépression à plus de 90 mètres de profondeur ; gravir les pics enneigés du mont Whitney, visiter des fours à charbon, jouer sur un parcours de golf encadré de pitons calcaires, s’arrêter dans une oasis investie d’hôtels de luxe… Le parc offre une multitude d’attractions à découvrir. Consacrez une journée d’escale dans la Vallée de la Mort et revenez de votre voyage en Californie avec des souvenirs impérissables.

Histoire

Le désert des Mojaves a été façonné par une série d’évènements géologiques. D’après les érudits, au moins quatre éruptions volcaniques ont frappé la région ; de grands lacs d’eau douce ont été à sec, laissant au fond des dépôts de sel et d’argile. L’érosion a sculpté le relief, sous l’action du vent, de la pluie et du temps. D’où la formation des ravins, des pitons rocheux, des aiguilles de fée et des gorges étroites et colorées. Pour préserver ce patrimoine minéralogique spectaculaire, le Gouvernement de la Californie a créé le parc national de la Vallée de la Mort en février 1933. Autour, 300 habitants vivent de manière permanente dans la vallée.

Aujourd’hui

À l’image de son nom, la Vallée de la Mort est l’un des endroits les plus chauds et les plus inhospitaliers de la planète. Une fois, au cours de l’été 1913, la température serait montée à 56.7 C. Il s’agit du record de chaleur jamais connu sur terre. Sa réputation, la vallée la tient également du Badwater, qui est la région la plus basse de l’Amérique du Nord. Un endroit coupé de tout, terrifiant et sauvage, où l’on s’exile durant quelques heures pour oublier la vie urbaine.

Traversée de la Vallée de la Mort

Offrez-vous une journée complète pour faire le tour des trésors naturels et géologiques du parc. En arrivant, vous êtes invité à passer au centre d’accueil pour demander votre permis d’entrée.

Le Golden Canyon

La traversée du Golden Canyon est assurément l’attraction la plus populaire du parc. Ce parcours de 5 km ̶ en comptant l’aller et le retour ̶ est assez facile. Pour la petite histoire, le canyon a servi de cadre à plus d’une scène dramatique de Star Wars.

Au bout du sentier du Golden Canyon, vous apercevrez une majestueuse falaise rouge connue sous le nom de Red Cathedral.

Dante’s View

Perché dans les Black Mountains, le Dant’s View est un belvédère de premier ordre. La route pour y accéder est de 25 km en partant du centre d’accueil de Furnace Creek. Mais la vue époustouflante depuis ses 1 866 mètres d’altitude n’a pas de prix.

Badwater

En deçà du point de vue précédent, le Badwater est également au centre des tourbillons touristiques. Immortalisez en photo la région la plus basse de l’Amérique. En empruntant le Badwater Road, vous traverserez un chapelet de lacs, d’étangs et de marais salants.

Natural Bridge

Ce gigantesque pont naturel est accessible au bout d’une randonnée de 45 minutes. Il est suspendu au-dessus d’une rivière asséchée.

Zabriskie Point

Très populaire, le point de vue donne sur les basses terres de la vallée. La plupart des promeneurs apprécient la magie des soleils couchants au Zabriskie Point.

Devil’s Golf Course

Non loin de Badwater Road, un sentier poussiéreux vous mènera au Devil’s Golf Course. C’était autrefois une vaste nappe d’eau. Mais voilà deux ou trois milliers d’années, l’eau s’est retirée, laissant place à des dépôts de minéraux que les siècles d’érosion ont transformés en cathédrale de roches calcaires.

Artist’s Drive

Dame Nature s’est surpassée en sculptant des aiguilles de roche colorées. Pour les voir, empruntez la route Artist’s Drive qui s’étend sur un peu moins de 15 km. À ne manquer sous aucun prétexte, l’Artist’s Palette est un affleurement aux reflets changeants, mariant le rose, le vert et l’ocre. Un arc-en-ciel gravé dans la pierre !

Assister à la floraison magnifique des arbres

Si vous venez au parc entre février et avril, vous aurez la chance de rencontrer de jolis arbres en fleurs. Ces arbres emblématiques du Mojave se sont adaptés à la chaleur et au manque d’humidité. Visitez également le jardin de cactus.

Furnace Creek (ruisseau de la fournaise)

Après une balade épuisante, le Furnace Creek vous invite à faire un répit. Il y a un parcours de golf, des services hôteliers et une station d’essence. Mieux vaut régaler votre estomac avant de reprendre la route. Si vous vous sentez fatigué, pas besoin d’aller loin. Le centre d’information de Furnace Creek est lui-même un musée, avec une exposition passionnante sur le relief, la faune, la flore et les peuples indigènes qui habitent le parc. Pour assouvir votre curiosité, regardez le documentaire de 20 minutes sur la Vallée de la Mort.

Wildrose Charcoal Kilns

Géré par une grande compagnie minière, le Wildrose Charcoal Kilns est une usine de fours à charbon. Il ne fut opérationnel que durant trois ans, entre 1877 et 1879, après quoi la compagnie eu recours à des combustibles à moindre coût. Ces fours constituent un héritage de l’intense activité industrielle qui marqua la Californie au xixe siècle.

Informations pratiques

Horaires et droit d’entrée

Le parc est ouvert toute l’année, généralement accessible de jour comme de nuit. Les gardes vous délivreront un billet d’entrée qui est valable durant une semaine. Le billet coûte 30 $ pour les voitures et 25 $ pour les deux-roues. Les marcheurs ne paient que 15 $. Si vous comptez faire le tour de plusieurs parcs nationaux, le Pass America The Beautiful est vivement recommandé.

Quand y aller ?

Il est recommandé de venir en automne ou au printemps, lorsque les températures sont plus modérées au parc de la Vallée de la Mort. Les sorties en plein air sont déconseillées en été.

Comment y accéder ?

Aucun bus ne dessert le parc. Il faut louer les services d’un véhicule privé non seulement pour s’y rendre mais aussi pour se déplacer à l’intérieur du parc.

Nécessaires à emporter

Il fait mortellement chaud dans le parc. Buvez de l’eau en quantité suffisante pour contrer la déshydratation. Prévoyez un chapeau et un tour de cou pour la marche à pied. Pensez à augmenter votre réserve de carburant. N’oubliez pas non plus lunette de soleil et crème solaire.

Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03