Texas - Guide Les États-Unis d'Amérique - Vacances America

Texas

Associé à la légende des cow-boys, le Texas est un État du Centre-Sud américain, situé aux confins du Mexique, au sud d’Oklahoma, à l’ouest de la Louisiane et à l’est du Nouveau-Mexique. Revue de détail.

Découvrez les mille et une facettes de la beauté texane

Si l’État du Texas est reconnu comme une grande puissance agro-industrielle, les villes texanes sont rarement vues et perçues comme des destinations touristiques. Pourtant, son territoire très vaste offre une variété de climats, des paysages incroyables et une diversité des traditions culturelles unique. Des hectares de marais salants, de lagunes, de prairies, de forêts denses exubérantes et de montagnes sauvages enthousiasmeront les amateurs de pleine nature.

  • Profitez d’une fugue romantique sur l’île Padre.
  • Revivez le passé esclavagiste du fort Alamo
  • Visitez la collection d’œuvres impressionnistes et Renaissance du musée d’art de Houston.

Que ce soit dans les métropoles tentaculaires comme Dallas ou Austin, ou dans les attractions insolites comme Cadillac Ranch, ou dans un match de rodéo à l’ancienne, vous aurez l’assurance de trouver des « villes culturellement riches et diversifiées », comme le dit si bien l’Office fédéral du Tourisme.

Histoire du Texas

Le Texas fut une nation indépendante de 1836 à 1845. Le premier Européen à poser les pieds au Texas est Álvar Núñez Cabeza de Vac, un conquistador espagnol, en 1528. Avant la conquête européenne, les Amérindiens autochtones composés des Apaches, des Comanches et des Cherokees vivaient ensemble dans la région. Après les premières guerres où la France, l’Espagne et le Royaume-Uni se disputèrent les côtes texanes, le long du golfe du Mexique, le Texas devint une possession espagnole. En 1803, la France a dû céder la Louisiane aux Américains pour la coquette somme de 15 millions de dollars.

Le rodéo est un héritage de cette époque coloniale. Les fermiers espagnols se faisaient une fierté de dresser les chevaux et les taureaux sauvages. Ils exploitaient d’immenses haciendas en faisant appel à des contremaîtres blancs et aux esclaves amérindiens. L’élevage extensif était également répandu. Les garçons d’écurie ou d’étable chargés de surveiller le bétail étaient les cow-boys.

Le Texas tomba en 1821 sous la coupe du Mexique. Les Texans ne tardèrent pas à se révolter. Le siège du fort Alamo, qui causa 200 morts, est l’un des évènements les plus marquants de cette révolution. Mais la victoire vient à qui se montre persévérant. A l’issue de la bataille de San Jacinto, le général Santa Anna fut contraint de reconnaître l’indépendance du Texas, lors de la conclusion des traités de Velasco. Le Texas fut officiellement admis dans l’Union en 1945.

Aujourd’hui

Fort de 29 millions d’habitants, le Texas est le deuxième État américain par l’importance de sa population. Sa capitale administrative est Austin, mais la plus grande ville est Houston. L’industrie du gaz et du pétrole est le pilier de l’économie. Le tourisme progresse, avec de solides perspectives de croissance.

Top des meilleurs endroits à Texas

Au rang des destinations touristiques phares figurent San Antonio, Dallas, Fort Worth, El Paso, Austin et, bien entendu, Houston.

Le boulevard de la rivière San Antonio

Longeant agréablement la rivière, le San Antonio River Walk est l’attraction numéro un du Texas. Les promeneurs en couple et en famille sont nombreux à fréquenter ce boulevard. Il est envahi de restaurants chics, de bars, de magasins et de places publiques accueillant des festivals et des spectacles.

Le fort Alamo 

Lieu de mémoire emblématique de la Révolution texane, le Fort Alamo ou mission Alamo est le monument le plus visité de Texas. Il commémore la sanglante et meurtrière bataille qui a éclaté au début du xixe siècle.

Le parc national de Big Bend 

Le canyon Santa Elena, la rivière Rio Grande, les dunes de sable rouge et les chaîne de montagne déchiquetées ponctuent les paysages arides et désolés du parc national de Big Bend, qui longe l’ouest du Texas, partageant ses frontières avec le Mexique. Vous pourrez vous installer pour un pique-nique, vous essayer au standing paddle, au rafting et y camper.

Le parc national des montagnes Guadalupe

À l’est d’El Paso, le parc national des montagnes Guadalupe propose une randonnée du même genre. Des pics enneigés de plus de 2 000 mètres convient à s’éloigner des dunes du désert Chihuahuan et à se rapprocher du ciel. La descente dans les gorges tortueuses et colorées permet de guetter le vol des oiseaux. Geais, tourterelles à ailes blanches, moineaux alouettes et aigles royaux tiendront compagnie aux marcheurs. Un endroit particulièrement recherché des amoureux de la nature.

Le capitole de l’État du Texas

La capitale texane s’enorgueillit de posséder l’un des plus beaux Palais du Parlement des États-Unis. Une visite guidée des appartements du Capitole est disponible, à commencer par le centre des visiteurs et sa série d’expositions. Construit en 1988, le bâtiment abrite des monuments dressés en mémoire des martyrs de l’Alamo et des vétérans de la guerre du Vietnam.

Le Cadillac Ranch

Attraction phare de l’ouest du Texas, le Cadillac Ranchest une manifestation de street art qui a de quoi captiver l’attention des passants. Ne manquez pas ces voitures alignées, complètement peinturlurées et le nez planté dans le sol, si vous êtes de passage à @[[email protected](amarillo). Les Cadillac retracent les évolutions de la marque de voiture américaine.

Les jardins aquatiques de Fort Worth 

Si vous vous promenez du côté sud de Fort Worth, faites un crochet par les jardins aquatiques de la ville. Ils abritent trois magnifiques fontaines disposées dans des bassins d’eau. Même si la baignade y est interdite, vous pourrez toujours vous rafraîchir sous le jet d’eau des fontaines.

Les meilleures stations balnéaires du Texas

Les îles Padre 

Besoin d’une détente en bord de mer ou d’un bronzage au soleil ? Cap sur les îles Padre. Des herbes côtières et des plages de sable immaculé plantent le décor de cette île-barrière dont la côte rectiligne le long du golfe du Mexique mesure 152 km. Campez en famille sous les étoiles, laissez-vous bercer par la sonorité des vagues, rejoignez une école de surf ou faites une partie de glissade sur un toboggan aquatique.

Galveston

Près de l’île Pélican, Galveston séduit les visiteurs par son chic et son clinquant. Port de plaisance, appartements de vacances, auberges vintage en front de mer… Galveston est, elle aussi, un paradis tropical à ne pas manquer sur la côte sud-est des États-Unis.

Corpus Christi

La station balnéaire de Corpus Christi est lovée au creux de la baie du même nom. Balayées toute l’année par des vents puissants, elle est l’une des meilleures destinations du Texas pour la pratique du kitesurf, de la planche à voile, de la navigation et des cerfs-volants.

Les musées d’exception de Texas

Le musée des Beaux-Arts de Houston 

Abritant plus de 5 000 pièces, le musée des Beaux-Arts de Houston est le plus grand des musées d’art du Texas et du Sud des États-Unis. Sa collection couvre une période de six millénaires et met en avant des toiles de maître de l’impressionnisme et de la Renaissance.

Le Space Center Houston 

Si vous voyagez en famille au Texas, planifiez une visite touristique au Space Center Houston. Des expositions consacrées à la recherche galactique et spatiale amuseront petits et grands. Pendant un bref instant, glissez-vous dans la peau d’un agent de la NASA.

Le musée d’art de Dallas 

Situé au centre-ville de Dallas, le musée d’art de Dallas est une adresse incontournable. Vous serez ravis d’observer des sculptures de l’Égypte antique, des statues grecques ou romaines, des manuscrits tibétains, des tableaux de peinture de l’école française, mais aussi des œuvres américaines à l’avant-garde de l’art et du design.

Le musée d’art moderne de Fort Worth 

À la différence du musée précédent, ce musée jette un éclairage passionnant sur la production artistique contemporaine, allant de l’après-guerre jusqu’à nos jours.  À deux pas du musée Amon Carter.

Le Sixth Floor Museum at Deadley Plaza

Occupant les sixième et septième étages de Texas School Book Depository Building, ce musée ne laissera pas les visiteurs indifférents. Une série d’expositions, de photos et de documentaires transmet l’histoire de l’ancien président américain John Kennedy aux générations futures : sa vie, son époque, sa carrière politique et son assassinat.

Le musée du Dr. Pepper

Difficile de ne pas céder à la curiosité de découvrir les coulisses de la fabrication du soda lorsqu’on passe devant le musée du Dr. Pepper. Lors d’un séjour à Waco, au cœur du Texas, entre Houston et Austin, pensez à y faire un saut. C’est dans ce bâtiment historique que les premières boissons de soda ont été mises en bouteille.

Quand partir ?

Le Texas présente des conditions climatiques favorables au début du printemps ou de l’automne. A l’approche de la fin mars, le froid disparaît déjà dans de larges portions de l’Etat, les fleurs sauvages s’épanouissent et la température se réchauffe lentement, sans atteindre les niveaux caniculaires de l'été. L’octobre est également idéal compte tenu des températures modérées.

Le climat favorable n’est pas la seule raison pour fixer des dates en mars, en avril ou en octobre.  Plusieurs réjouissances culturelles animent cette période de l’année : le Festival d'Austin City Limits et le festival South by Southwest, tous deux axés sur le thème de la musique, et le festival SXSW, qui a intégré des contenus économiques et politiques.

Comment s’y rendre ?

La principale porte d’entrée du Texas depuis l’Occident est l’aéroport international de Dallas-Fort Worth. La durée d’un vol Paris Dallas est estimée à 11 heures, dans le cas d’un vol direct.

Près de 29 km et 24 km de route séparent respectivement les centres-villes de Fort Worth et de Dallas de l’aéroport de Dallas-Fort Worth. Pour gagner votre hôtel, plusieurs facilités de transport sont à votre disposition : l’autobus express de Dallas Area Rapid Transit, la navette Srylink, la ligne de métro TRE ou le taxi. Bonne nouvelle, la plupart des taxis de Texas sont équipés d’un compteur.

Se déplacer à Texas

La solidité du réseau aérien participe au succès touristique du Texas. Pour voyager à son rythme au Texas, il est recommandé de louer son propre véhicule ou de bénéficier d’une voiture avec chauffeur privé.

L’avion peut néanmoins vous faire gagner du temps et découvrir les principales villes du Texas. Il en va de même si vous comptez vous arrêter à Amarillo ou à Brownsville. Les transports communs comme les bus, trains ou tramways vous aideront uniquement à circuler au sein des grands centres urbains.

8 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03