Colorado

À 4 heures de vol de Boston, l’État du Colorado allie à sa nature grandiose des musées d’art, des monuments historiques, des restaurants et brasseries aux accents luxueux… Revue de détail de la destination.

Colorado, le Far West dans toute sa splendeur !

Au cœur des Montagnes Rocheuses, le Colorado est une destination touristique de premier ordre dans le sud-ouest des États-Unis. De par son passé militaire, où Espagnols, Américains et Mexicains ont tour à tour mené la danse, l’État n’a gagné sa liberté qu’en 1876, d’où lui vient son surnom de Centennial State. De par son relief rebelle et désertique, le plateau du Colorado est une vaste mosaïque de parcs naturels. Ce pays de montagnes, de canyons rouges et profonds, de mesas, de dunes sableuses et de lacs d’eaux limpides est un terrain de jeu inépuisable pour les amoureux de randonnée. Après une journée d’équitation ou de ski, les visiteurs seront ravis d’explorer le centre-ville de Denver qui regorge d’attractions familiales, à l’exemple du zoo de Denver et du musée de la Nature et de la Science. Envolez-vous dès aujourd’hui pour le Colorado et retrouvez ce que vous attendez d’un voyage authentique dans le Far West !

Histoire

Les gens connaissent le Colorado sous son surnom d’État centenaire. En effet, il n’a adhéré à l’Union que cent ans après la signature de l’acte d’indépendance des États-Unis, soit le 1er août 1976.

Le Colorado était le berceau de la civilisation précolombienne. Il y a treize mille ans de cela, les Apaches, les Pueblos et les Comanche ont partagé ce territoire montagneux et sauvage. La chasse des bisons, l’élevage de chevaux et le commerce formaient l’essentiel de leur subsistance. Au début du xviiie siècle, les Amérindiens ont dû céder leurs terres aux conquistadors. La région était devenue un comptoir espagnol et un eldorado des aventuriers qui venaient y faire carrière en exploitant les mines d’or et d’argent. La ruée vers l’or se solda par une explosion démographique. La constitution d’une organisation administrative s’avéra alors nécessaire. Le territoire de Jefferson fut créé en octobre 1859 sans l’accord ni l’approbation des États-Unis, remplacé deux ans plus tard par le territoire du Colorado, qui jouit cette fois-ci d’une reconnaissance officielle.

Auparavant cordiales, les relations avec les tribus autochtones s’étaient peu à peu refroidies. Mais l’appétit des chercheurs d’or était insatiable, les poussant à accaparer les riches plaines de l’est du Colorado, où s’étaient établis les Indiens. La guerre du Colorado éclata en 1864. Aux yeux des Américains, c’était une grande victoire, mais la communauté internationale la qualifiait de génocide pur et simple.

En 1930, le nombre d’habitants du Colorado a franchi la barre de 1 million. L’économie a été durement touchée par la Grande Dépression et les tempêtes de sable, avant de connaître un bond prodigieux après la Guerre de 1945. Le tourisme et le développement technologique ont donné lieu à une croissance économique soutenue.

Aujourd’hui

Montagneux, verdoyant, irrigué de torrents mais laissant place par moments à un désert aride et brûlant, le Colorado joue la carte de la nature pour émerveiller les touristes. Le Centennal State partage ses limites avec l’Utah, le Nebraska, le Wyoming, l’Arizona et le Nouveau-Mexique. Sa capitale et sa plus grande ville est Denver.

Chaque été, la randonnée pédestre, l’équitation, le canoë kayak et la tyrolienne attirent un monde fou dans les Rocheuses. Au retour de l’hiver, le ski alpin anime les sommets enneigés qui disposent d’une vingtaine de stations d’hiver aux normes mondiales.

Quel que soit votre hobby, patiner sur la glace, explorer des villes chargées d’histoire, courir les galeries d’art ou s’aventurer dans les montagnes, des vacances de rêve vous attendent aux portes du Colorado.

Lieux d’intérêt incontournables

Avec la renommée des Rocheuses, le tourisme nature l’emporte sur tous les autres produits touristiques. Mais si vous optez pour un long séjour à la place d’un circuit, la face cachée du Colorado se révèlera à vous avec ses cafés, ses brasseries artisanales, sa cuisine régionale, ses musées d’art et d’histoire ainsi que ses villes fantômes. Le road trip attire également des partisans.

Denver

Pour plonger à livre ouvert dans l’histoire du Colorado, une promenade au centre-ville de Denver est indispensable. Très fréquenté, le Golden Triangle abrite de grands chefs-d’œuvre architecturaux : le bâtiment du Capitole, inauguré au début du xxe siècle, où se réunissent les députés et les sénateurs ; le gratte-ciel Prado de 18 étages, connu pour son design français avant-gardiste ; l’Ellie Kaulkins Opera House, la première salle d’opéra du Colorado qui a accueilli quelques-unes des plus belles voix américaines. En flânant dans le Larimer Square, vous dévorerez des yeux les maisons de caractère du xixe siècle. Ne manquez pas la maison-musée de Molly Brown, la célèbre passagère du Titanic, où vous revivrez en mémoire les épisodes de la catastrophe maritime.

Un nombre important de musées invitent à une balade hors du temps, comme le Musée d’art de Denver, le Musée américain de l’art du Western, le Black American West Museum ou encore le Centre historique du Colorado, ouvert en 2011, où des objets d’art, des photographies et des archives documentaires ressuscitent le passé du Colorado.

Pour une parenthèse shopping, dirigez-vous à South Broadway ou SoBo, comme l’appellent affectueusement les habitants. Des enseignes de joaillerie et de haute couture ont investi le quartier. Après vous être habillé à la dernière mode, vous méritez une pause gourmande dans les cafés et les restaurants étoilés. La culture de la bière fait également la réputation de Denver.

Patrimoine naturel

Le Colorado, c’est aussi une destination incontestable d’écotourisme ! Les plaisanciers s’y rendent avant tout pour la randonnée en sac à dos, le camping et le ski alpin.

Le parc national de Mesa Verde

Site classé de l’Unesco, le Parc national de Mesa Verde est extraordinairement riche en ressources naturelles. Les grimpeurs seront ravis de découvrir des habitations à flanc de falaise ou construites directement dans le rocher, que les archéologues ont attribuées aux premiers Indiens Pueblans. À une quinzaine de kilomètres de Cortez.

Le Parc national des rocheuses

Impossible de sauter les Rookies lors d’un road trip au Colorado ! Le paysage est ponctué de falaises, de lacs d’altitude, de cascades aux eaux turbulentes et de gorges étroites et colorées. L’escalade a d’autant plus de charme qu’elle permet d’observer la faune indigène, à l’exemple des mouflons, des wapitis et des mulets. Ces herbivores d’Amérique paissent depuis toujours sur les prairies montagneuses. Ce paradis sauvage vous attend à une journée de route de la capitale.

Le parc national Black Canyon of the Gunnison

Son nom, le parc le doit aux galeries de roches sombres que le soleil n’éclaire qu’une demi-heure par jour. L’homme de lettres Duane Vandenbusche déclare à son propos : « Plusieurs canyons de l’Ouest américain sont plus longs et certains plus profonds, mais aucun ne peut se comparer au Black Canyon qui combine profondeur, verticalité, exiguïté, obscurité et atmosphère de terreur ». Très éloigné de la circulation, le parc est à l’abri du tourisme de masse. Un itinéraire atypique à l’intention des amateurs de sensations fortes.

Le monument national du Colorado

Les routards s’en donneront à cœur joie dans cet endroit. Et pour cause, une route sinueuse serpente entre la chaîne de mesas entrecoupée de blocs de monolithe majestueux. Le Rim Rock Drive se poursuit par une descente dans les canyons. Des parois de roches rouges se dressent de part et d’autre des gorges. Un patrimoine géologique inestimable !

Musées et parcs de loisirs

Le Centre historique du Colorado

Établi en 2012 au sud de l’ancien musée, le Colorado Historic Center fait la lumière sur le passé millénaire du Colorado. Le style de vie des Pueblans primitifs, les habitats de falaises, les stratégies d’adaptation à la sécheresse, les espèces animales typiques des montagnes, la conquête de la région par les Blancs, l’épreuve vécue par les Coloradans au cours de la Seconde Guerre mondiale… Tout y est retracé !

Les enfants s’amuseront à manœuvrer le Time Machine, une carte géante du Colorado conçue à la manière d’une horloge. Lorsqu’ils déplacent son cadran, la machine expose un évènement marquant qui s’est produit dans la région à telle et telle période.

Le musée de la Nature et des Sciences

Ce musée éducatif aborde le thème de la faune, de la flore et de l’histoire géologique du Colorado et du monde. Les expositions sur les dinosaures, les recherches spatiales et le planétarium dédié à l’observation des astres et des planètes raviront enfants et adultes.

Le zoo de Denver

Difficile de trouver meilleure attraction pour profiter d’une journée en famille dans la capitale. Au sein de City Park, le zoo abrite des animaux importés des quatre coins du monde : des éléphants, des rhinocéros à une corne, des gibbons, des ours grizzlys et bien plus encore. Plus de 3 500 spécimens différents sont à voir. Les expériences interactives, tels le nourrissage, la prise de soins et l’observation intime, feront plaisir à toute la marmaille.

Informations pratiques

Quand partir ?

Le Colorado se visite à n’importe quel moment de l’année. Bien que le pic de fréquentation s’observe entre juin et octobre, la saison chaude que les montagnards choisissent habituellement pour s’aventurer dans les Rocheuses, passer ses vacances d’automne à Colorado est une bonne idée si vous aimez voir les paysages. Les arbres changent de teinte, se parant de feuilles rouges, jaunes ou orangées.

Comment s’y rendre ?

Avec la solidité du réseau de transport, se rendre au Colorado est plus facile que jamais.

En voiture

La voiture est un moyen de transport répandu. Suivez l’autoroute I-70 pour aller d’est en ouest et l’autoroute I-25 pour faire le tour des villes du Nord et du Sud. L’I-25 passe par Denver, Fort Collins, Colorado Springs et Pueblo. Recourir au service d’une limousine. Les plus désargentés pourront emprunter le bus ou le métro.

En avion

Les ressortissants étrangers peuvent prendre un vol direct à destination de Denver. L’aéroport international de Denver occupe le sixième rang aux États-Unis en termes de trafic de passagers et le onzième rang à l’échelle mondiale. Les compagnies aériennes American Airlines, Delta et Air France relient Paris à Denver en 14 heures de vol environ, avec une ou deux escales. À compter de 2018, Norwegian Air a lancé deux vols directs par semaine depuis l’aéroport Paris-Charles-de-Gaulle.

Mis à part cet aéroport principal, une douzaine d’aéroports domestiques desservent les grandes villes de l’État.

Vous aimerez…

- Voir des formations rocheuses fantastiques ;

- Programmer une randonnée au parc de la Mesa Verde ;

- Profiter des joies du ski alpin ;

- Faire le tour des musées d’art ;

- Visiter les anciennes mines abandonnées ;

- Faire une excursion en famille au Jardin des Dieux ;

- Observer la merveilleuse faune exotique du zoo de Denver ;

- Goûter d’excellentes spécialités locales.

4 photos
Membre de Nomadays
Le réseau de spécialistes locaux

Bonjour

Je suis Remy de "Vacances America". Envoyez-nous votre demande et nous vous répondrons sous 48h.
Prix d'un appel local
+33 9 70 44 02 03